Colin Farrell : l'acteur demande la mise sous tutelle pour son fils malade âgé de 18 ans

·1 min de lecture

Une décision difficile... Atteint du syndrome d'Angelman, le fils aîné de Colin Farrell, James, est dans l'incapacité de vivre seul et de prendre la moindre décision indépendante. Alors que l'adolescent aura 18 ans en septembre prochain, le comédien et son ex-compagne ont demandé à la justice de leur accorder le statut de co-tuteurs de leur fils, afin de continuer de gérer ses besoins personnels. Dans sa requête, Colin Farrell a assuré que James "est non verbal et a des problèmes de motricité fine, ce qui le rend incapable de s'occuper correctement de sa santé physique et de son bien-être et l'oblige à avoir besoin d'aide pour préparer ses repas, manger, se laver et s'habiller lui-même." Alors qu'une première audience a été fixée au 27 septembre prochain, le médecin du fils de la star a précisé que ce dernier serait incapable de s'y rendre "James ne parle pas, est très rapidement anxieux et perd son attention très facilement", a-t-il révélé.

En 2017, c'est dans les colonnes de People que le comédien de 44 ans s'était confié sur sa relation avec son fils aîné. Avec émotion, il avait révélé : "C'est un garçon extraordinaire. (...) Voir son enfant faire ses premiers pas est un moment marquant pour tous les parents. Mais quand on vous a prévenu qu'il y avait une possibilité que votre enfant ne marche jamais, ces premiers pas prennent une toute autre dimension." Alors que Colin Farrell avait été en cure de désintoxication deux ans après (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Les Animaux Fantastiques 3 : un acteur emprisonné pour agressions sexuelles
Christophe Revault : les causes de la mort du gardien de but dévoilées
Claire Chazal : cette étrange phobie qu'elle partage avec la chanteuse Pomme
Cécile Cassel : ces remarques déplacées qu'elle a entendues au cours de sa carrière
Kendall Jenner : ce choix radical très clivant qu'elle a adopté pour ses cheveux