Colère sociale: Macron ne veut "ni désunion, ni inaction" 

1 / 2

Colère sociale: Macron ne veut "ni désunion, ni inaction" 

C'est une déclaration aux airs de mantra, alors que la contestation sociale, devant la réforme des retraites, la situation alarmante des hôpitaux, la précarité des étudiants, monte de toutes parts dans le pays. "Je ne veux pas avancer dans la désunion mais pas au prix de l’inaction", a ainsi lancé Emmanuel Macron en déplacement ce jeudi dans la Marne, et plus précisément à Epernay, dans l'après-midi. 

Macron assure être "vigilant" 

Lors d'échanges avec des citoyens venus...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi