Colère des policiers : la mobilisation continue à Paris

Les policiers manifestaient mercredi 17 juin, devant la préfecture de police de Paris, à l’appel de tous les syndicats. "La colère ne retombe pas. Ils sont très nombreux mercredi matin encore à être venus de tous les syndicats. Une colère persistante, et ce malgré le fait que Christophe Castaner, la semaine dernière, ait maintenu la fameuse technique de l’étranglement, après l’avoir interdite dans un premier temps", rapporte la journaliste de France Télévisions Nathalie Perez, en direct de la manifestation mercredi midi. Une haine anti-policier "La confiance est rompue, affirment-ils, dans une période où la haine anti-policier n’a jamais été aussi forte. Alors ils demandent cette confiance, mais aussi et surtout le respect de leur profession. Pour cela, les forces de l'ordre souhaitent que la réponse pénale à l’encontre des délinquants soit plus sévère, et en particulier à l’encontre des agresseurs de policiers", a conclu la journaliste.