En colère, les médecins dénoncent plus de 28 millions de rendez-vous non honorés par an

GROGNE - L'UFML envisage d'appliquer une sanction financière pour les patients incivils

Le syndicat de l’union française pour une médecine libre (UFML) a décidé d’alerter le grand public sur le nombre de rendez-vous manqués subis par les médecins. Comme le rapporte Le Parisien ce vendredi, les chiffres collectés par l’Union régionale des professionnels de santé d’Île-de-France font état de « deux rendez-vous non honorés en moyenne par jour et par médecin, soit plus de 28 millions de rendez-vous gâchés par an en France ».

Cela représenterait le temps de travail journalier de 4.000 médecins. Les praticiens sont nombreux à accuser la démocratisation des plateformes de rendez-vous en ligne, comme Doctolib. Ils pointent aussi du doigt la pénurie de médecins, notamment dans les déserts médicaux, qui pousse les patients à chercher des rendez-vous loin de chez eux et à ne pas prendre le soin de les annuler.

Le Code de la santé publique modifié ?

L’UFML a décidé de prendre à bras-le-corps le problème en diffusant des affiches sur ce sujet dans les cabinets des généralistes. De plus, il demande au Code de la santé publique de pouvoir facturer les patients qui ne se présentent pas à leur rendez-vous sans prévenir.

Une réunion a été organisée entre les responsables de la plateforme Doctolib, les syndicats de médecine et les associations de patients afin de chercher des solutions viables. Doctolib refuse toutefois l’éventualité de radi(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Mayenne : Une interminable file d’attente pour s’inscrire chez un médecin fait réagir
Emmanuel Macron juge « pas acceptables » les difficultés pour trouver un médecin en France
Aveyron : Un homme ayant exercé comme médecin hospitalier avec de faux diplômes jugé en Corrèze