Publicité

Colère des agriculteurs : le syndicat des Jeunes agriculteurs annonce un acte 2 des manifestations et un blocus de Paris

Les annonces de Gabriel Attal, ce vendredi 26 janvier, visant à mettre fin aux manifestations agricoles qui se tiennent sur l’ensemble du territoire français, n’ont pas pleinement satisfait le syndicat professionnel des Jeunes agriculteurs. « Les agriculteurs se réveillent avec une moitié d’annonce », commente notamment Quentin Le Guillous, vice-président du mouvement, au micro de RTL. Il évoque notamment une « gueule de bois », ce samedi matin.

Le Premier ministre souhaitait éteindre l’incendie, mais l’organisation ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « Les manifestations vont repartir de plus belle pour un acte 2, dimanche soir et à partir de lundi matin partout en France », s’est félicité l’agriculteur. Maxime Buizard, administrateur national du syndicat, a même précisé, sur les antennes de BFMTV, qu'un « blocus de Paris et de la petite couronne parisienne », allait être organisé dans la nuit de dimanche à lundi.

À Carbonne, les barrages ne reprendront pas

L’objectif de cette nouvelle mobilisation est « qu'aucun camion ne puisse approvisionner la capitale », et ce « aussi longtemps que nécessaire [...] au moins sur cinq jours », a déclaré Maxime Buizard. D’ici là, les mobilisations vont être levées ce samedi.

À noter que les annonces de Gabriel Attal ont toutefois trouvé un écho du côté de Carbonne (Haute-Garonne). L’un des barrages symboliques de ces premiers jours de lutte va être levé avant samedi midi. « Si on s’est battus, c’est pour arrêter tout ça […],...


Lire la suite sur LeJDD