Publicité

Colère des agriculteurs : Marc Fesneau souhaite « une forme de patriotisme agricole »

Alors que les actions et les points de blocage se multiplient partout en France, et que les tracteurs arrivent aux portes de Paris, le Premier ministre, Gabriel Attal, va annoncer une « panoplie de réponses » face à la colère des agriculteurs, lors de sa visite en Haute-Garonne, vendredi 26 janvier dans l'après-midi, a indiqué Marc Fesneau. Dans un point presse qu'il a tenu avec Bruno Le Maire à la mi-journée depuis le ministère de l'Agriculture, le ministre a appelé « à une forme de patriotisme agricole » : « On a besoin d'avoir des opérateurs qui soient responsables économiquement et patriotes de l'agriculture française. »

À lire aussi Marc Fesneau au JDD : « Les agriculteurs ont surtout besoin de cohérence »

À l'issue d'une réunion de suivi des négociations commerciales entre distributeurs et industrie agroalimentaire, Bruno Le Maire a de son côté mis la pression sur les deux branches. Encadrées par les lois EGAlim, qui ont une incidence sur les revenus des agriculteurs, ces négociations doivent prendre fin mercredi. Le ministre de l'Économie a ainsi déclaré : « Pour être au rendez-vous de cette crise, qui est une crise lourde, il faut entendre ce que font et ce que disent les agriculteurs ». Et d'ajouter : « Dès la semaine prochaine, j'enverrai à tous les industriels et à tous les distributeurs qui sont en infraction des injonctions de se conformer à la loi. Je ne leur laisserai que quelques jours pour se conformer strictement et rigoureusement à la loi (...)....


Lire la suite sur LeJDD