Publicité

Colère des agriculteurs : Lactalis et ses fournisseurs disent avoir trouvé un accord

Le numéro un mondial du lait, Lactalis, et l'organisation rassemblant la majorité des éleveurs français qui le fournissent en lait, ont annoncé, vendredi 1er mars, avoir trouvé « un accord sur le prix du lait » pour le 1er trimestre 2024, « fixé à 425 euros » les 1 000 litres pour le lait de base, soit 5 euros de plus que la dernière proposition de l'industriel, selon un communiqué commun, dont Le Parisien s'est fait l'écho.

« Après plusieurs semaines de tensions et d'incertitudes, (cet accord) doit permettre d'apporter de la sérénité pour construire l'avenir », écrivent Lactalis et les fournisseurs. Un « travail de fond » continue « sur les ajustements de la formule contractuelle » à partir de laquelle le prix du lait est déterminé. Cette formule prend en compte les coûts de production des éleveurs mais aussi les tarifs auxquels Lactalis parvient à vendre les produits issus de leur lait sur le marché national et à l'export.

À lire aussi Lactalis perquisitionné en lien avec des soupçons de fraude fiscale massive

Depuis plusieurs semaines, le groupe fait face à la colère des agriculteurs. Il a été visé par plusieurs manifestations depuis le début du mouvement. Mardi, des membres de la Confédération paysanne ont même investi le stand du géant du lait sur le Salon de l'agriculture pour dénoncer du lait trop bas. Les manifestants avaient fait venir une vache portant sur son dos un drapeau aux couleurs du syndicat. Avant l'ouverture officielle du Salon, et l'arrivée ...


Lire la suite sur LeJDD