Publicité

Colère des agriculteurs : Gérald Darmanin présidera une cellule interministérielle de crise ce dimanche à 18 heures

Les agriculteurs ne décolèrent pas. Alors que la capitale est menacée de blocage dès lundi 29 janvier, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé organiser une réunion interministérielle, ce dimanche à 18 heures, consacrée à la colère des agriculteurs, a indiqué Cnews. Le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau, y participera.

Un peu plus tôt dans la journée, le locataire de la Place Beauvau a demandé aux forces de l’ordre de mettre en place un « dispositif défensif important » pour éviter tout blocage du marché de Rungis et des aéroports franciliens et l’entrée dans Paris des agriculteurs. Dès le début de soirée, des forces de l'ordre seront déployées aux abords de Rungis. Il leur a toutefois recommandé d’ « agir avec grande modération », d'intervenir « en dernier recours » et « dans le seul cas où l’intégrité des personnes serait menacée [et] ou les bâtiments ou biens publics ou privés [seraient] exposés à de graves dégradations ».

À lire aussi Christophe Béchu au JDD : « Le ras-le-bol agricole est ancien »

Les annonces par Gabriel Attal vendredi 26 janvier n’auront pas suffi à calmer la colère des agriculteurs. Samedi 27 janvier, la Coordination rurale du Lot-et-Garonne a annoncé « monter à Paris » pour « bloquer [le marché de] Rungis », selon les informations de BFMTV. « L'idée est qu'aucun camion ne puisse approvisionner la capitale et que, s'il le faut, on tienne aussi longtemps que nécessaire, pour que les pénuries puissent se faire sentir et q...


Lire la suite sur LeJDD