Publicité

Colère des agriculteurs : « Les conditions pour sortir de la crise ne sont pas réunies », dénonce Hervé Lapie, secrétaire général de la FNSEA

Deux mois après la mobilisation des agriculteurs, les tensions sont encore bien présentes. Alors que les représentants du monde agricole avaient rendez-vous, mardi 19 mars, à l’Élysée, la rencontre a finalement été reportée. Une nouvelle qu’a fustigée Hervé Lapie, secrétaire général de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA), ce dimanche au micro de franceinfo.

À lire aussi Colère des agriculteurs : Jérôme Bayle « prêt à faire une grève de la livraison » des produits

« Il existe un fossé entre les déclarations qui sont faites aujourd'hui en France par nos représentants politiques et les actes sur nos exploitations agricoles », a-t-il déploré. Selon lui, bien que « les discussions avancent avec le ministre de l'Agriculture, avec le Premier ministre, les conditions pour sortir de la crise ne sont pas réunies ».

« En Europe, on a l'impression que ça va beaucoup plus vite qu'en France »

Cependant, Hervé Lapie a tout de même mis en avant des « avancées sur certains dossiers », notamment sur « la main-d’œuvre, la prise en compte d'une partie des charges liées aux travailleurs occasionnels, sur les jachères, sur la fiscalité, sur le GNR », a-t-il détaillé.

À lire aussi « Les braises sont brûlantes, rien n'est fini » : le président de la FNSEA annonce de nouvelles actions d'agriculteurs en colère

Le syndicaliste est également revenu sur l’assouplissement des règles de la politique agricole commune (PAC) concernant les normes enviro...


Lire la suite sur LeJDD