Publicité

Colère des agriculteurs : après les annonces d'Attal, les premiers décrets sont parus dimanche

Le Premier ministre a tenu sa parole. Dans ses premières réponses aux agriculteurs le 26 janvier, Gabriel Attal avait promis du changement. Sa réponse a eu lieu dimanche où les premiers décrets sont parus au Journal officiel. Deux décrets ont été publiés, l’un sur le gazole et l’autre sur les indemnisations aux éleveurs touchés par la maladie hémorragique épizootique.

À lire aussi Souveraineté alimentaire, pesticides, aide de 150 millions d’euros… que faut-il retenir des annonces de Gabriel Attal aux agriculteurs ?

Grâce au premier décret, les exploitants agricoles vont pouvoir demander, dès ce mois de février, une avance de 50 % pour l’année 2024, sur le remboursement partiel de l’accise sur les produits énergétiques (TICPE). Principal carburant des engins agricoles, le gazole non routier est concerné. Auparavant, ce remboursement était possible uniquement l’année suivant les dépenses. Lors de la conférence de presse de Gabriel Attal, jeudi, Bruno Le Maire a salué l’opération qui va permettre « une avance de trésorerie de plusieurs mois » aux agriculteurs.

« La demande d’avance sera réalisée par l’exploitant en une seule fois en même temps que la demande de remboursement annuelle. Le montant de l’avance sera déduit du remboursement partiel octroyé l’année suivante », indique le décret qui entre en vigueur lundi. La hausse progressive de la fiscalité sur le gazole non routier qui devait commencer cette année est stoppée.

Le Salon de l’agriculture, date butoir

...
Lire la suite sur LeJDD