Coiffeuse, directrice d'Ehpad, artisan, taxi... Ils racontent leur quotidien depuis le déconfinement

Après une semaine de déconfinement, ils essaient de reprendre une vie normale. Une coiffeuse, une directrice d'Ehpad et un chauffeur de taxi nous racontent leur reprise d'activité alors que l'épidémie de Covid-19 n'est pas encore endiguée. Dans le Val-de-Marne, une coiffeuse rouvre sa boutique après deux mois d’arrêt. Des difficultés lors de la reprise d'activité Dans le salon, Audrey Laurent et ses collègues se sont arrangées pour respecter les mesures de distance. Après 12 heures de travail, elle tombe enfin le masque. "Cela va prendre du temps pour se remettre de toute cette période financièrement, mais cela vaut le coup de s'accrocher", précise la coiffeuse. En Ille-et-Vilaine, dans un Ehpad, la vie reprend peu à peu son cours. Depuis une semaine, les repas en petits groupes ont repris progressivement. A Paris, un chauffeur de taxi a repris le travail durant la semaine du 11 mai. A la gare du Nord, comme lui, ils sont des dizaines de chauffeurs à attendre des clients qui ne viennent pas.