Cohabitation, coalition, gouvernement "technique"... quels scenarios après les législatives ?

Au lendemain du second tour des élections législatives, l'Assemblée nationale apparaît divisée en trois blocs distincts. Si la gauche est arrivée en tête avec 182 sièges, elle ne dispose cependant pas d’une majorité absolue. Alors qu'Emmanuel Macron a demandé à Gabriel Attal de rester Premier ministre "pour le moment", le scrutin ouvre une période d'incertitudes et de tractations : qui lui succèdera ? France 24 explore différents scénarios.

Un pays ingouvernable ? Le Nouveau Front populaire est arrivé en tête du second tour des élections législatives, dimanche 7 juillet, provoquant la surprise générale. Si elle se retrouve ainsi propulsée comme première force de l'Assemblée nationale, elle ne dispose cependant pas de la majorité absolue. Avec 182 sièges pour la gauche, contre 168 pour la majorité présidentielle et 143 pour le Rassemblement national, l'Hémicycle est désormais divisé en trois blocs distincts.

Si Emmanuel Macron a demandé, lundi 8 juillet, à Gabriel Attal de rester Premier ministre "pour le moment" afin de garantir "la stabilité du pays", ce dernier se retrouve face à un paysage politique inédit dans la Ve République. Alors que les tractations démarrent pour dégager une majorité, France 24 explore différents scénarios pour cet après-scrutin.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Après des législatives décevantes, Marine Le Pen juge que la victoire du RN "n'est que différée"
Législatives 2024 : revivez la soirée électorale du second tour et la victoire surprise de la gauche
Législatives 2024 : pour le Nouveau Front populaire, le plus dur commence