Tesseron Cognac, le paradis sous terre

·1 min de lecture
Cognac Tesseron, chai paradis.
Cognac Tesseron, chai paradis.

Alfred Tesseron dirige l?entreprise familiale. Également propriétaire du château Pontet-Canet, grand cru classé de Pauillac, dans le Médoc, il représente la troisième génération d?une véritable dynastie du cognac. Tout débute avec son grand-père, Abel, viticulteur. Il commence à distiller dès la fin du XIXe siècle et développe la vente en vrac. En 1905, il fonde la maison, achète et élève des eaux-de-vie en plus de sa production et rassemble une inestimable réserve de cognacs de grande qualité, issus pour beaucoup des meilleurs terroirs (Grande et Petite Champagne), aptes à vieillir très longtemps, base de l?actuel stock familial.

C?est Guy, son fils, qui développe après lui les affaires. Dans les années 1960-1970, le cognac est rentable. Guy fait l?acquisition des châteaux Lafon-Rochet (saint-estèphe) et Pontet-Canet. « Mais les années 1990 ont marqué un virage dans l?univers du cognac, explique aujourd?hui Noé Tesseron, fils d?Alfred, qui a intégré l?entreprise il y a quatre ans et s?occupe de la partie commerciale. Le Japon, qui était alors le premier pays consommateur, s?est tourné vers le whisky? Le cognac avait permis d?acheter les châteaux à Bordeaux, les châteaux ont alors permis de maintenir le cognac. » Depuis mai 2020, États-Unis et marchés asiatiques, Chine en tête, offrent à nouveau des perspectives prometteuses.

cognac-tesseron-paradis-chai-distillation ©  DR
cognac-tesseron-paradis-chai-distillation © DR
cognac-tesseron-paradis-chai-distillation ©  DR
cognac-tesseron-paradis-chai-distillation © DR

Cognac Tesseron, Noe? Tesseron et Romain Martial, mai?tre de chai. © DR« La demande pour les vins et les spiritueux a explosé, suite [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles