Coffeezilla, le youtubeur qui enquête sur les arnaques à la cryptomonnaie

Capture d’écran YouTube/Coffeezilla, chaîne officielle

“Comment je suis devenu MILLIONNAIRE en 90 jours ! ” Ce genre de vidéo au titre aguicheur pullule sur YouTube – et plus ce type de contenu est visionné par un utilisateur, plus il lui est recommandé. Le youtubeur Coffeezilla, de son vrai nom Stephen Findeisen, est un “sceptique invétéré”. Il dissèque ainsi les ruses des “génies autoproclamés de la finance” cachés derrière leur écran qui promettent de faire fortune grâce aux cryptomonnaies, raconte le New Yorker.

Ces vidéos que Stephen dénonce expliquent par exemple le “chemin vers le salaire passif”, les “habitudes secrètes” des riches, ou encore “l’état d’esprit du millionnaire”. Le tout à portée de main… et de porte-monnaie.

Comprendre à qui profite l’embrouille

À 28 ans, Stephen Findeisen a déjà plusieurs enquêtes à son actif. L’été dernier, alors que la valeur du bitcoin battait tous les records et que tout le monde parlait des NFT, Coffeezilla a passé des mois à enquêter sur les coulisses de Save the Kids, un projet de cryptomonnaie vaguement caritatif, promu par des influenceurs affiliés au très populaire FaZe Clan, collectif d’e-sport installé à Los Angeles.

Save the Kids s’est mystérieusement effondrée, au grand dam de ceux qui avaient investi de l’argent dans ce projet, rappelle le magazine. Sur YouTube, Findeisen retrace ainsi les échanges de fonds entre les différents porte-monnaie virtuels grâce à des documents plus ou moins confidentiels (sur la blockchain, toutes les transactions sont accessibles), pour remonter jusqu’à un influenceur apparemment coutumier de ce genre de promotion de projet flairant l’arnaque. Il a depuis été congédié par le collectif d’e-sport.

C’est à ce moment que Coffeezilla rencontre le succès en ligne qui lui permet de vivre de son travail sur YouTube. Sa chaîne compte aujourd’hui plus de 1 million d’abonnés.

Alors que la journaliste du New Yorker rencontre le youtubeur, il s’apprête à diffuser une nouvelle enquête qui décortique la vertigineuse ascension − puis la chute – du jeton de crypto SafeMoon. “Findeisen s’est donné pour mission de comprendre ce qui s’était passé, s’il y avait eu des opérations illégales et à qui cela avait profité”, explique le titre américain.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles