Greffe de coeur de porc : le patient est décédé d'un virus porcin

A l'automne 2021, les chirurgiens du centre médical de l'Université du Maryland avaient en effet réussi à greffer le coeur d'un porc génétiquement modifié, sur un homme de 57 ans souffrant d'une grave maladie cardiaque et qui n'avait plus d'autre issue.

Malheureusement, ce patient était décédé deux mois après la greffe. Les médecins ont donc précédé à une autopsie pour savoir si ce décès était dû au rejet de la greffe par l'organisme du quinquagénaire. ou à une autre cause.

Les résultats de cette autopsie viennent d'être publiés dans le e cœur greffé aurait été infecté par un virus endogène, appelé cytomégalovirus, qui est un virus courant chez les porcs mais qui a un effet dévastateur sur les greffes. Pour le Dr chirurgien de l'école de médecine de l’Université du Maryland qui a réalisé la transplantation, ce virus "estDes porcs spécialement élevés pour les greffes

Pour cette opération de la dernière chance, les médecins ont utilisé un coeur qui avait été génétiquement modifié afin d'éliminer une protéine présente dans ses cellules et qui provoque habituellement un rejet du greffon. Les porcs utilisés pour les xénotransplantations sont conçus et élevés par une société de biotechnologie, qui est supposée apporter des organes exempts de toute infection.

Retrouvez cet article sur Topsante.com

Cancer de la prostate : le surpoids augmente le risque de décès
Carte des pollens 2022 : ça se complique pour les allergiques aux pollens de graminées
90 % des femmes autistes auraient subi des violences sexuelles en France
CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce vendredi 6 mai en direct : annonces, chiffres
Et pourquoi pas les culottes menstruelles ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles