Coeur de Pirate se confie sur sa sexualité : "Je suis cisgenre et fière de l'être"

Dans une interview accordée à "Paris Match", en kiosque ce jeudi 14 juin, Coeur de Pirate est revenue sur sa sexualité. 

Voilà près de deux ans que Coeur de Pirate a fait son coming-out sur les réseaux sociaux. La chanteuse, qui a été en couple avec des femmes et avec des hommes, et qui a une petite fille prénommée Romy, s'est confiée auprès de Paris Match, en kiosque ce jeudi 14 juin, sur sa sexualité.

Coeur de Pirate se définit aujourd'hui comme une "femme cisgenre [en accord avec son genre de naissance] et fière de l'être". Elle explique : "Je comprends celles qui ne se sentent pas à l'aise. Les jeunes aujourd'hui n'hésitent plus à dire qu'ils sont attirés par un autre genre que celui de leur naissance. Je trouve ça très beau. Moi, ado, quand j'ai eu mes premiers crushs sur des filles, j'avais peur du rejet. Donc ça m'a complètement bloquée. Je me disais : 'Peut-être suis-je la seule à me sentir comme ça ?'" La chanteuse avoue qu'à cause de cette peur, elle s'est tournée vers les garçons : "Mais attention, j'ai eu de très belles histoires avec des hommes et j'ai eu de très belles histoires avec des femmes. Ce que je trouve magnifique aujourd'hui c'est que je ne sais pas de quoi demain sera fait."

"C'était juste une haine géné­rale"

Dans une interview accordée au magazine Vogue quelques mois après avoir fait son coming-out, Coeur de Pirate dévoilait qu'elle avait reçu de nombreux messages de haine : "À la seconde où j'ai fait mon coming-out, ça s'est litté­ra­le­ment empiré. J'ai reçu des commen­taires homo­phobes de partout. C'était juste une haine (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

PHOTOS. Justin Bieber et Hailey Baldwin en couple : leur nouvelle love story confirmée
"Elle est moche" : Selena Gomez insultée par un célèbre couturier sur Instagram
La mort tragique de David, le fils de Romy Schneider
Jenifer : son oncle a été assassiné pour 100.000 euros
Accusée d'avoir instrumentalisé son viol, Cœur de Pirate pousse un gros coup de gueule : "Je suis hors de moi"