Un Coeur Pour la Paix: 400 petits Palestiniens sauvés en 6 ans

destinationsante.com
Un Coeur Pour la Paix: 400 petits Palestiniens sauvés en 6 ans

Pari gagné pour l'Association Un Cœur Pour la Paix ! En six ans, elle a co-financé des interventions qui ont permis de sauver 394 petits Palestiniens atteints d'une malformation cardiaque congénitale, autrement promis à une mort certaine. Tous ont été opérés par des médecins israéliens à l'hôpital universitaire Hadassah, de Jérusalem. « A la fin 2011, nous aurons réalisé 400 opérations », se satisfait le Pr Jean-Jacques Rein, chef du service de cardiologie pédiatrique.

La moyenne d'âge des petits opérés est inférieure à un an. Ils viennent de Cisjordanie (60%) et de Gaza (40%). Tous souffrent de pathologies cardiaques très lourdes, et sont condamnés à mourir dans la mesure où il n'existe pas de services pédiatriques dans les hôpitaux palestiniens. L'objectif initial de l'association – cofinancer les opérations de 50 enfants par an – est tenu. « Et même légèrement dépassé », glisse le Pr Rein. « Le fait de s'occuper de nouveau-nés arabes est formidable car ils sont vraiment démunis ».

Campagnes d'information, programmes de vaccination…

Les dons récoltés par l'association servent à cofinancer (à égalité avec l'hôpital Hadassah) les opérations dont le coût unitaire s'élève à environ 12 000 euros selon les techniques conventionnelles, 14 000 dans le cas d'un cathétérisme cardiaque, dont vous pouvez observer des vidéos ci-dessous.

Un Cœur Pour la Paix a également formé quatre médecins palestiniens au dépistage de ces cardiomyopathies. « L'un d'entre eux, équipé d'un matériel d'écho-cardiographie portable fourni par l'association, sillonne la Cisjordanie 3 jours par semaine. Il y réalise des actions de dépistage mais également le suivi des petits opérés. Il est en quelque sorte de garde nuit et jour en Cisjordanie. Il gère donc l'urgence ». Avant un éventuel transfert vers Hadassah.

Au-delà du financement des interventions, l'association conduit également des campagnes d'information sur les maladies génétiques liées à la consanguinité. Dans ces régions en effet, (...) Lire la suite sur destinationsante.com


La Croix-Rouge forme… des formateurs
Les Chirurgiens du cœur font école…
Le Lotus Bus roule pour les prostituées chinoises de Paris
Recevez la newsletter de Destination Santé
Accédez à la rubrique Destination Femme