Un code de la rue, davantage de piétonnisation: Anne Hidalgo souhaite "repenser" les rues de Paris

1 / 2

Coronavirus: Hidalgo souhaite "un confinement beaucoup plus sévère"

Il s'agirait pour Anne Hidalgo de "renverser la logique de la ville". Et de faire en sorte que les voitures s'accommodent aux déplacements des piétons et non l'inverse. C'est l'un des axes forts du plan d'urbanisation que la maire de Paris a dévoilé ce mardi. "Nous voulons repenser toutes nos rues, tous nos trottoirs", résume l'intéressé.

Cela passe par la rédaction d'un "code de la rue", "notamment pour protéger nos aînés". Une proposition qui n'a pas manqué d'irriter la droite, laquelle se défend de proposer une telle mesure depuis deux ans déjà. "Le trottoir n’est ni un espace pour les trottinettes, ni pour les vélos, poursuit Anne Hidalgo. L’espace public doit aussi être accessible à tout le monde, notamment aux personnes à mobilité réduite, aux défaillants visuels ou aux sourds".

"Faire respecter les règles"

Christophe Najdovski, adjoint à la mairie de Paris en charge des transports, abonde en ce sens au micro de BFM Paris. Il s'agit selon lui de "faire respecter les règles qui sont définies dans le code de la route et les adapter aux rues de Paris, en priorisant le plus vulnérable et en faisant en sorte qu'il soit véritablement protégé."

En somme, l'idée de la maire sortante, rapportée par son adjoint, est de "faire en sorte que le jalonnement et la signalétique, qui est très clairement orientée vers les modes routiers, soit dès demain orientée vers les déplacements des piétons". L'actuelle maire de la capitale...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi