Coco : "Il y a une césure dans la gauche aujourd'hui"

·1 min de lecture

Dans " Dessiner Encore ", Coco raconte sa reconstruction au lendemain de l'attentat de janvier 2015 à Charlie Hebdo. Entretien.

Le bleu " lumière " de la couverture hypnotise le lecteur. Comme un appel pressant, électrique à parcourir Dessiner Encore* de Corinne Rey. Coco, de son nom de dessinatrice, raconte dans ce roman graphique au format hybride, la vague qui l’a submergée au lendemain de l'attentat de janvier 2015 à Charlie Hebdo. Et qu’elle a surmontée.Marianne reçoit la dessinatrice pour évoquer sa reconstruction depuis le 7 janvier 2015 lorsqu’elle s’est retrouvée face aux frères Kouachi. Une épreuve marquée par une culpabilité permanente, une insouciance envolée, avec le dessin comme salut. Un entretien aussi pour parler, pêle-mêle, de l’attitude de la gauche face à la laïcité, de l’histoire de Charlie Hebdo, de la force du rire, d’une génération offensée, de l’état de la liberté d’expression ou des caricatures de son prof de maths. À l’image de son livre qui varie les registres, les couleurs, les motifs, les temporalités.La dessinatrice qui officie désormais également à Libération nous avait accordé un premier entretien à la sortie de l'ouvrage, retranscrit en deux parties sur le site de Marianne.Coco, Dessiner Encore, Les Arènes BD, 345 p., 28€.

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

Rencontre avec la dessinatrice Coco, rescapée de Charlie Hebdo : "Il ne faut pas nier le problème de l’islam politique"

Rencontre avec la dessinatrice Coco, rescapée de Charlie Hebdo : "J'ai perdu l'insouciance"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français