Le cochon d’Inde, surnommé le Galaxionaute, ne volera pas dans l'espace

·2 min de lecture

La République démocratique du Congo (RDC) a aussi des ambitions spatiales. Depuis le début des années 2000, Jean-Patrice Keka Ohemba Okese, ingénieur congolais et passionné d’astronautique, s’est lancé dans la conception de fusées atmosphériques avec plus ou moins de succès. Il a fondé la société Développement Tous Azimuts (DTA), dont le département de recherche et développement est appelé Keka Aerospace. Il a en charge le développement de ces fusées. Ce projet n’est pas un programme gouvernemental mais bien une initiative privée qui a tout de même le soutien du gouvernement de la RDC.

Si à terme l’objectif de Keka Aerospace est de lancer des satellites en orbite depuis le sol congolais, pour l’heure les objectifs sont bien plus modestes mais ô combien inspirants pour la jeunesse congolaise. Certes, les fusées décollent mais elles ne vont pas bien haut. En 2007, Troposhère-2 et ses 15 kilogrammes ont atteint 1.500 mètres d’altitude, l’année suivante Troposhère-4 a atteint aussi 1.500 mètres mais la performance est remarquable car la fusée avait un poids de 250 kilogrammes !

Troposhère-6, la fusée congolaise soutenue par les Suisses. © Radio Télévision Suisse

Avec Troposhère-5 en 2009, Keka Aerospace change d’ère et conçoit une fusée bien mieux représentative d’un lanceur suborbital. En effet, il s'agit d'une fusée à deux étages à propergol solide. Malheureusement, le vol est un échec. La fusée qui devait atteindre les 36 kilomètres d’altitude s'est écrasée quelques instants après son lancement, tuant le rat qu’elle transportait. Une contre-performance qui n’entame en rien la volonté de Jean-Patrice Keka Ohemba Okese d’atteindre les étoiles. Il se lance aussitôt dans le développement de Troposhère-6, une fusée à trois étages de 15 mètres de haut, qu’il finance par crowdfunding avec des partenaires suisses. Initialement prévu en début d'année, le lancement de Troposhère-6 a été reporté de plusieurs mois en raison de la crise sanitaire liée à la Covid-19. 

Si...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles