"On est des cobayes" : les malades de la thyroïde manifestent contre le nouveau Levothyrox

franceinfo
"On est des cobayes" : les malades de la thyroïde manifestent contre le nouveau Levothyrox

Ils sont tributaires d’un médicament… qui les fait souffrir. Plusieurs dizaines de malades de la thyroïde, victimes d’effets secondaires à cause du Levothyrox, se sont rassemblées vendredi 8 septembre devant l’Assemblée nationale, place Edouard-Herriot. Avec l’impression d’être dans une impasse : ils sont dépendants de ce médicament, qui recrée artificiellement l’hormone thyroïdienne en cas de dysfonction ou d’ablation de cet organe.

Devant la faible réaction des autorités sanitaires, ils sont venus de toute la France pour réclamer à la ministre de la Santé d'abandonner la nouvelle formule du Levothyrox, accusée de provoquer d'importants effets secondaires. Des hommes et surtout des femmes – car les problèmes de thyroïdes touchent 8 fois plus le public féminin – ont répondu à l’appel de l’Association française des malades de la thyroïde (AFMT). Pour eux, le rassemblement est aussi l’occasion de partager leurs expériences.

Nausées, vertiges, migraines, etc.

"Les symptômes sont tellement pénibles qu’il faut être à notre place pour comprendre", assure Geneviève, qui prend du Levothyrox depuis l’ablation de sa thyroïde en 2008.

Tout ce qui touche à la thyroïde est très sensible. La thyroïde est le chef d’orchestre de l’organisme. Je suis totalement soumise à l’hormone de substitution, sinon c’est la mort.

Geneviève

à franceinfo

Claire, sous Levothyrox depuis 16 mois, dort 3 heures par nuit. Atteinte de diarrhée, elle a fini aux urgences de Dijon (Côte-d'Or) le 15 août. Martine, Parisienne, se tient au mur pour monter les escaliers de son domicile. Micheline, atteinte d’un cancer de la thyroïde il y a 30 ans, est venue exprès depuis Valence (Drôme). Pour elle, le nouveau Levothyrox rime avec "nausées, bouffées de chaleur, maux de tête et vertiges..." "On est des cobayes grandeur nature", déplore la retraitée. Pour Sylvie, venue (...) Lire la suite sur Francetv info

Six questions sur le L-Thyroxine Serb, les gouttes de substitution au Levothyrox
Levothyrox : pourquoi le système d’alerte pose problème
Levothyrox : l'agence du médicament ne confirme pas les "1 500 cas graves en deux mois" avancés par "Le Figaro"
Thyroïde : l'inquiétude des patients
Une marque de chocolat suisse invente le "chocolat ruby", naturellement rose

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages