Les émissions de CO2 ont baissé en 2019, mais on reste loin du compte

Antoine Beau
·1 min de lecture
Dans le secteur de l'énergie, les émissions de CO2 ont baissé, une bonne nouvelle mais l'amélioration risque d'être temporaire, selon Climate Transparency. Image d'illustration: une agricultrice devant une cokerie à Changz, en Chine. (Photo: Stringer Shanghai / Reuters)
Dans le secteur de l'énergie, les émissions de CO2 ont baissé, une bonne nouvelle mais l'amélioration risque d'être temporaire, selon Climate Transparency. Image d'illustration: une agricultrice devant une cokerie à Changz, en Chine. (Photo: Stringer Shanghai / Reuters)

POLLUTION - Les politiques climatiques des grandes puissances économiques commencent à peine à porter leurs fruits, selon Climate Transparency, une initiative internationale qui met en relation instituts de recherche et ONG sur le climat. Dans un rapport paru ce mercredi 18 novembre, ils observent une première baisse des émissions carbone du G20 dans le secteur de l’énergie en 2019, sans pour autant se réjouir: pour relancer l’économie face à la pandémie, certains États financent l’exploitation d’énergies fossiles, ce qui pourrait bien stopper net ce début d’amélioration.

En 2019, le Groupe des 20, comprenant notamment la Chine, les Etats-Unis et la France, a réduit de 0,1% ses émissions de CO2 liées à la production de l’énergie. Une très légère diminution pourtant significative, car elle est en rupture avec la tendance de ces dernières années. De 2005 à 2017, les pays du G20 rejetaient en moyenne 1,4% de CO2 en plus par an dans ce secteur qui n’avait jamais connu de baisses hormis les années de crises économiques ou sanitaires majeures.

Les membres de Climate Transparency ont agrégé une centaine d’indicateurs de la décarbonisation, de l’action publique climatique ou encore du financement de l’énergie pour réaliser ce rapport. L’objectif? Évaluer l’efficacité des engagements carbone des 20 pays du Groupe, qui a lui seul émet les 3/4 du gaz à effet de serre d’origine humaine.

2020, une année charnière

Les rejets de CO2 baissent dans l’industrie de l’énergie, particulièrement polluante, mais rien n’est joué. Car si la consommation de charbon diminue ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.