Ce que coûte la SNCF aux Français

·2 min de lecture
En 2020, selon l'étude, le coût annuel de l'entreprise aurait atteint 16,7 milliards d'euros. Divisée par le nombre de contribuables français, cette somme correspond à un coût individuel de 249 euros par tête.

Une étude, dont BFM Business se fait l'écho, relève que l'entreprise a coûté 249 euros par Français, avant même d'acheter le moindre billet de train.

La SNCF, un mastodonte qui coûte cher aux contribuables français. Et la facture a encore augmenté en 2020, par rapport à 2018. C'est le constat d'une étude menée par le site Fipeco, sous la direction de l'ex-magistrat de la Cour des comptes François Écalle, et que BFM Business relaie jeudi 6 janvier. Avant même d'acheter un billet de train, l'entreprise ferroviaire a coûté à chaque contribuable environ 250 euros en 2020. Une somme qui s'explique en raison des besoins de construction et d'entretien du réseau SNCF, mais qui comprend aussi le régime spécial de sécurité sociale des cheminots, financé par l'État et les régions.

En 2020, selon l'étude, le coût annuel de l'entreprise aurait atteint 16,7 milliards d'euros. Divisée par le nombre de contribuables français, cette somme correspond à un coût individuel de 249 euros par tête. Dans le détail, les coûts de fonctionnement de la société sont supportés à hauteur de 40 % par les contribuables, soit environ 9 milliards d'euros, via l'État et les autorités régionales, précise BFM Business. À cela viennent s'ajouter les subventions publiques qui financent une partie des investissements de la SNCF. Un financement qui représentait environ 4,5 milliards d'euros en 2020, selon Fipeco.

Une facture qui continue d'augmenter

Ile-de-France Mobilités ainsi que les régions ont, elles, versé quelque 6,7 milliards d'euros à l'entreprise pour pouvoir exploiter pleinement ses transports, tandis que l'État a versé 2,3 milliards d [...] Lire la suite

VIDÉO - Pascal Praud, exaspéré, tacle un contrôleur de la SNCF en direct

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles