Ce que coûte la détention de Salah Abdeslam

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Salah Abdeslam est incarcéré à Fleury-Mérogis depuis 2018.
Salah Abdeslam est incarcéré à Fleury-Mérogis depuis 2018.

Le député du Nord et porte-parole du Rassemblement national Sébastien Chenu a eu la réponse à sa question. Le 23 juillet 2019, il demandait à la ministre de la Justice de l'époque, Nicole Belloubet, quel était « le coût annuel pour l'administration pénitentiaire de l'incarcération de Salah Abdelslam », mis en examen pour son rôle présumé dans les attentats de Paris et de Saint-Denis du 13 novembre 2015. Interpellé en Belgique le 18 mars 2016, il est incarcéré depuis le 23 juin 2018 à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis. Dans sa réponse au député, publiée le 2 février 2021, l'actuel garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti, détaille les dépenses.

Salah Abdeslam est sous vidéosurveillance constante. Huit agents pénitentiaires sont uniquement affectés à cette surveillance, pour un coût de 397 340 euros par an en moyenne. Une veille continue est assurée, avec une personne de jour et deux personnes de nuit, souligne le ministère. Ensuite, 97 euros par jour, soit 35 405 euros par an, sont alloués à la nourriture, le blanchissage du linge et le chauffage de la cellule du détenu. « Ce coût est celui de n'importe quel détenu écroué à Fleury-Mérogis », précise la place Vendôme. Ces deux dépenses représentent un peu moins de 433 000 euros par an.

Cinq cellules mobilisées

La détention de Salah Abdeslam a nécessité deux autres lignes de budget : 16 020 euros ont été dépensés (une dépense désormais « amorti[e] », est-il précisé) pour le système de vidéoprotection ; 189 552 eu [...] Lire la suite