Combien coûte Brigitte Macron à l'Élysée?

Emmanuel et Brigitte Macron à l'Elysée le 8 octobre 2018.

ÉLYSÉE - 280.000 euros. C’est le budget officiel alloué en 2018 à Brigitte Macron. Dans son rapport annuel sur le budget de la présidence, publié ce jeudi 18 juillet, la Cour des comptes détaille les dépenses de la Première dame dont le rôle et les moyens avaient été pour la première fois clarifiés via une “charte de transparence” après l’élection d’ Emmanuel Macron.

Ce montant correspond à la rémunération de son équipe de quatre personnes: deux conseillers (directeur et chef de cabinet) et deux secrétaires. “Les conseillers préparent les rendez-vous de Brigitte Macron. Des personnalités
internationales peuvent être reçues à la demande de la cellule diplomatique de la Présidence. Ils travaillent également à la préparation d’événements de la Première dame ou de déplacements communs avec le président de la République comme le Noël de l’Élysée ou les dîners d’État”, décrit la Cour.

Une assistante est aussi chargée de la “vie sociale” de l’Élysée comme la gestion des cadeaux de la Présidence ou les invitations aux déjeuners et dîners avec le Président. 

Mais ce budget n’est pas le “coût” véritable de Brigitte Macron. Il ne prend pas en compte ses déplacements en France ou ses voyages à l’étranger, affectés à d’autres budgets. En 2018, elle a effectué 15 voyages officiels à l’étranger aux côtés du président. Par exemple lors de sa visite d’État aux États-Unis en avril ou encore pour la finale de la coupe du monde en juillet en Russie.

Il ne prend pas non plus en compte le salaire de sa maquilleuse-coiffeuse. La Cour des comptes mentionne néanmoins dans son rapport “un montant forfaitaire mensuel de 5200 euros pour le compte de la présidence de la République”, soit à la fois Emmanuel et Brigitte Macron.

Ni encore sa protection, ou -une dépense que l’on imagine pas forcément- les frais liés à son courrier. En 2018, la Première dame a tout de même reçu 19.500 lettres nécessitant l’emploi de sept agents du service de la correspondance présidentielle. 

En 2017, le gouvernement...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Cette vidéo peut également vous intéresser :