Cluster géant à Majorque, des milliers d'étudiants à l'isolement : "On est effrayés"

·1 min de lecture

Des centaines de jeunes, parfois mineurs, ont été isolés dans plusieurs hôtels de Majorque, aux Baléares. La faute à une fête étudiante qui s'est transformée en cluster géant. Ils sont en effet plusieurs milliers à avoir été testés positifs au coronavirus et placés en quarantaine dans sept régions du pays. Ce cluster géant, qui fait les gros titres en Espagne, intervient alors que la situation sanitaire s'est nettement améliorée ces dernières semaines dans le pays grâce à l'avancée de la campagne de vaccination.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Coronavirus : la météo estivale peut-elle ralentir le variant Delta ?
> Covid-19 : la France se met aussi aux cadeaux pour inciter à la vaccination
> Une étude dresse le portrait des anti-vaccins en France
> Covid : les pays qui ont fait l'inverse de nous "ont été meilleurs sur tous les fronts"
> Coronavirus : pourquoi un test PCR peut-il être positif un mois après une infection ?

"Il faut assumer les conséquences"

Ils ont voulu fêter la fin d'une année assez particulière, mais pas un soir ils n'ont respecté les gestes barrières. Un grand concert de reggaeton a même dû être interrompu par la police pour infraction aux règles sanitaires. Quinze jours plus tard, le résultat est là : plus de 1.000 cas positifs au coronavirus ont été enregistrés.

Cinq mille étudiants de toute l'Espagne sont donc à l'isolement, dont Javier, 20 ans. "On ne portait pas de masques et il n'y avait pas de distanciation. Mais ce n'est plus le moment d'avoir des reg...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles