Club Med : les coulisses d’une success story (RMC Story) 3 choses à savoir sur le club de vacances culte

·1 min de lecture

Des lendemains de guerre qui chantent

En 1945, le Belge Gérard Blitz est chargé, par son gouvernement, de s’occuper de la rééducation d’anciens prisonniers de guerre, accueillis deux ans dans un hôtel de Haute-Savoie. Cette expérience et un séjour au Club Olympique de Calvi le poussent, en 1950, à créer sa propre structure. Le Club Méditerranée est né.

Une trésorerie folklorique

Blitz reconnaissait être un mauvais gestionnaire : "Les gens payaient l’acompte de 50 francs, mais ne réglaient pas le solde. Ils revenaient pourtant en famille d’une année sur l’autre…" D’où l’idée de s’associer avec Gilbert Trigano, son fournisseur de tentes, nommé trésorier en 1954.

À lire également

Les Bronzés 3 (TMC) - Patrice Leconte : "Je ne me suis jamais autant marré"

Les Bronzés s’en mêlent

Devenu P-dg en 1963, Gilbert Trigano est furax à la sortie du film, en 1978 : "Il faut une certaine dose d’humour pour accepter la satire. Probablement, ce n’est pas ma qualité dominante." En 1980, il confie toutefois à Patrice Leconte, réalisateur des Bronzés, le tournage de la publicité « Le Bonheur, si je veux ».

Club Med : les coulisses d’une... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi