Clovis Cornillac et le "viol conjugal" : une séquence très compliquée... en présence de son épouse

Tournage compliqué pour Clovis Cornillac, qui s'apprête à devenir l'homme le plus détesté de France. Son personnage, en tout cas, puisqu'il interprète Grégory, coupable de viol conjugal, dans le téléfilm Après le silence, réalisé par Jérôme Cornuau et diffusé sur France 2 le mercredi 16 novembre 2022. A quelques jours de la marche Noustoutes, organisée contre les violences subies par les femmes, le comédien et sa partenaire de jeu, Caroline Anglade, se frottent donc à un défi difficile, mais à un message extrêmement important, projeté à la télévision sur heure de grande écoute.

Les scènes sont très pudiques

"Je sais qu'on ne va pas m'aimer, explique Clovis Cornillac dans les pages du magazine Télé-Loisirs. Je n'y suis pas allé pour ça." Fatalement, l'acteur n'a pas pu puiser dans son vécu et a dû faire au maximum pour paraître réaliste, tout en s'assurant que Caroline Anglade, qui incarne Marina, son ancienne compagne, se sente bien. Même lors du tournage de séquences de viol ou de violences. "Je connais bien Jérôme Cornuau, il n'y a pas plus doux que lui, assure-t-il heureusement. Les scènes sont très pudiques, ce sont surtout les visages qui sont filmés. Une fois que la complicité existe avec sa partenaire, ça reste du jeu. Mais je demande toujours si je peux poser une jambe ou un bras là, pour éviter de faire mal ou de mettre mal à l'aise."

Lire la suite


À lire aussi

Une star de Manchester United arrêtée pour viol et violences conjugales : de terribles photos dévoilées
Tatiana-Laurence déjà maman d'un enfant majeur : confidences sur ce fils issu d'un viol conjugal
Antoine de Caunes et son épouse Daphné Roulier : une complicité folle après 14 ans de mariage !