Clotilde Courau, vacances à la plage avec ses princesses, qui ont bien grandi

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En quelques années, Vittoria et Luisa de Savoie ont bien changé. Ce n'est pas leur mère Clotilde Courau qui dira le contraire.

L'une a 18 ans, l'autre s'apprête à fêter ses 16 ans : cet été, les princesses Vittoria et Luisa de Savoie profitent de vacances les pieds dans l'eau avec leur mère Clotilde Courau . Mercredi 27 juillet, la comédienne s'est saisie de son compte Instagram pour partager un extrait de leur séjour à la mer. L'occasion pour elle de voir à quel point ses filles ont bien grandi.

L'épouse du prince Emmanuel-Philibert de Savoie a d'abord relayé une photo souvenir de vacances passées avec ses princesses, datant d'il y a «quelques années». Puis elle a dévoilé une autre photo prise récemment : un cliché sur lequel Clotilde Courau apparaît tout sourire, bras dessus bras dessous avec Vittoria et Luisa, lors d'une journée à la plage. Si la princesse Vittoria, future cheffe de la maison de Savoie après son père, s'affiche régulièrement sur son propre compte Instagram, la princesse Luisa, elle, n'apparaît que depuis peu sur les comptes de sa mère et de sa sœur.

clotildevl
clotildevl

En décembre dernier déjà, au moment de voir son aînée souffler ses dix-huit bougies, Clotilde Courau s'est montrée nostalgique sur Instagram. «La vie qui défile. Les années à vive allure. 18 ans déjà. Dans un sens ou dans l'autre, comme dit Bernanos, on ne subit pas l'avenir on le fait», avait-elle d'abord commenté. «Toujours prête à en faire une... Toujours avec ta sœur. La poésie c'est le plus joli surnom qu'on donne à la(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles