Clotilde Courau : “Je garde les pieds sur terre par respect pour mes origines”

·1 min de lecture

Elle a monté les marches du 74e Festival international du film de Cannes avec deux longs-métrage au compteur. Benedetta avec Virginie Efira, réalisé par Paul Verhoeven, un maître du genre, et Les héroïques de Maxime Roy, dont c'est le premier film. Originaire de Levallois-Perret et princesse de Savoie, de Venise et de Piémont tout à la fois, Clotilde Courau, 52 ans, n'appartient pas à un monde, mais « à des mondes ». « Cela correspond à ma personnalité avec sa singularité d'expériences de vie et d'origines », nous explique la comédienne. Du côté maternel, un arrière-grand-père haïtien venu soutenir la France en 1914, marié à une Béarnaise, une grand-mère, épouse d'un comte de Normandie dans la Mayenne.

Du côté paternel, un arrière-grand-père ingénieur constructeur de trains sur la cordillère des Andes, consul à Santa Fé, avant de revenir en France, un passeport argentin en poche, et d'épouser sa femme dans l'est de la France. « Sans parler de mon propre parcours. J'ai vécu au Bénin jusqu'à l'âge de 7 ans. Ma mère travaillait sur une thèse concernant l'attribution du nom dans la religion vaudou tandis que mon père installait des universités dans l'ancien Dahomé. Ils avaient 18 et 22 ans, on était en 1971 », nous rappelle l'interprète de L'appât, de Bertrand Tavernier.

Son désir de devenir comédienne vient aussi de là. « Incarner des personnages a été un moyen pour moi de sortir de cette difficulté à trouver ma propre place. Avec le temps, j'ai fait de ce mélange une richesse, la (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Gjon's Tears : cette condition imposée pour participer à The Voice All Stars
« Un climat agressif » : Elsa Lunghini se souvient de l'enfer vécu par Vanessa Paradis
Elizabeth II : son stratagème pour ne pas être épinglée concernant la rénovation de Buckingham Palace
Mariés au premier regard : Yannick, l’ex-mari de Mélina, devient acteur et dévoile les 1ères images de sa série
Donald Trump n'en rate pas une : pour les 20 ans du 11 septembre, il tacle Joe Biden

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles