Une clinique de médecine ayurvédique controversée de l’ouest de l’Inde propose de lutter contre le COVID-19 avec de l’urine de vache

Une clinique qui a ouvert ses portes dans l’ouest de l’Inde propose des traitements de médecine ayurvédique contre le COVID-19 qui comprennent du lait, ainsi que de la bouse et de l’urine de vache. La clinique controversée du village de Tetoda, dans le Gujarat, comprend un médecin traditionnel, un spécialiste de la médecine ayurvédique et cinq infirmières. L’équipe pense pouvoir aider les patients à vaincre le coronavirus en combinant la médecine ayurvédique à un traitement scientifique et une bonne alimentation. L’Association médicale indienne « Indian Medical Association » s’oppose fortement à la médecine ayurvédique. « [Le soutien du gouvernement indien en faveur d’un traitement basé sur la médecine ayurvédique] est une escroquerie qui vise la nation et les patients crédules en prenant des placebos pour des médicaments », a déclaré l’association dans un communiqué.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles