Climax, le podcast : Les séries médicales ont-elles réussi à se renouveler ?

·1 min de lecture

Dans ce dernier numéro de Climax, le podcast, les trois expertes de Sébastien, Katia, Stéphanie et Anne, s'en donnent à cœur joie pour évoquer l'un de leurs sujets de prédilection : les séries médicales. Pour elles, aucun doute possible là-dessus, Urgences - une fiction américaine produite sur quinze saisons par la chaîne NBC entre 1994 et 2009, désormais disponible sur la plateforme de streaming Salto - fait toujours figure de référence. C'est bien simple, "c'est la série mère, fondatrice du renouveau des séries médicales", explique Anne.

Mais dans un premier temps, et ensemble, l'équipe de Climax, le podcast explique pourquoi il lui semble important, aujourd'hui, d'évoquer le "renouvellement" des séries médicales, mais aussi pourquoi ce genre là "a moins marché", souligne Katia. Et pourquoi, aussi, Urgences continue à être le modèle auquel on se réfère encore aujourd'hui. "Ça a été dur après, pour les autres séries, de se faire une place", note de son côté Stéphanie. "C'était une révolution tant en termes d'écriture que de réalisation", surenchérit Katia.

L'équipe de Climax s'intéresse également aux autres productions du genre - passées (The Knick) comme actuelles (Grey's Anatomy, The Resident, New Amsterdam, The Good Doctor…) -, en évoquant une éventuelle spécificité américaine, mais aussi, une production française récente, diffusée sur Canal+ : Hippocrate. Enfin, elle évoquera aussi la possible influence de la Covid dans les productions en cours ou à venir.

Climax, le podcast, (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Le voyageur (France 3) : pourquoi Eric Cantona arrête la série de France 3 après ce dernier épisode ?
Dirty John (TF1) : une série géniale, adaptée d'un fait divers incroyable et d'un podcast étonnant
Plan B (TF1) : " Le message est vraiment bouleversant"... Julie de Bona réagit au final de la série
Un si grand soleil : qui est Folco Marchi, l'interprète de Ludo, le beau soigneur devenu escort boy ?
Christopher Bayemi fier d'être à l'affiche de la série Luther : "Un comédien noir qui a le premier rôle, il y a de l'avancement"