La climatisation est un problème énergétique et environnemental majeur : Bill Gates tente de changer ça

Abaca
Abaca

Vivre sans chaleur

En 2020 en France, 25% des ménages possédaient une climatisation soit un quart selon une étude publiée par l'Ademe. Au niveau mondial, les climatiseurs représenteraient 12% des émissions de gaz à effet de serre, un chiffre qui pourrait bien augmenter face aux récentes vagues de chaleur. L'Agence internationale de l'énergie (AIE) indique que la consommation d'énergie pour le refroidissement des bâtiments a doublé depuis 2000 et que, d'ici 2050, le monde passera de 3,6 milliards d'unités de réfrigération en service à 14 milliards. Le constat est sans appel : le monde est chaud... mais veut vivre coûte que coûte sans chaleur.

>> L'Europe se prépare au froid depuis des années et on ne réalise que maintenant que c'était une grosse erreur <<

C'est précisément ce qui a poussé de nombreux gouvernements à lancer des initiatives pour réduire considérablement les émissions liées à la climatisation. En France, il est désormais interdit aux magasins de laisser leur porte ouverte s'il y a la clim' à l'intérieur. L'Union européenne, elle, a adopté son propre règlement en 2014 et demande une réduction de 78%. Cela, comme l'a dit la spécialiste du CSIC Teresa Cuerdo, a déclenché "une course brutale pour trouver le moyen le plus efficace de climatiser les bâtiments et de réduire les émissions". Avec des résultats inégaux, il faut le dire.

La solution de Bill Gates pour une climatisation plus...

Lire la suite


À lire aussi

Rihanna change de coupe de cheveux : (Whitney) Houston, on a un problème ?
Kylie Jenner vegan ? La star tente de changer son régime alimentaire et c'est pas gagné
Gotham saison 5 : Selina va totalement changer, un problème pour Bruce ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles