Climat: un tiers des glaciers classés au patrimoine mondial vont disparaître, alerte l'Unesco

AFP - HANDOUT

Un tiers des glaciers classés au patrimoine mondial de l'Unesco vont disparaître d'ici à 2050 « quel que soit le scénario climatique », a prévenu, jeudi 3 novembre, l'organisation de l'ONU, qui appelle à « rapidement réduire les émissions de CO2 » pour préserver les deux tiers restants.

D'après le rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) paru au printemps, la fonte des glaces et des neiges est l'une des dix menaces majeures causées par le réchauffement climatique. L'étude porte sur 18 600 glaciers de 66 000 km2 au total répartis sur cinquante sites du patrimoine mondial, soit 10% de la surface glaciaire totale de la terre, « représentatifs » de l'état des glaciers mondiaux, précise l'Unesco dans son communiqué.

Fonte rapide

Les glaciers du patrimoine mondial fondent à raison de 58 milliards de tonnes de glace chaque année, soit le volume d'eau utilisé annuellement par la France et l'Espagne, contribuant à l'élévation mondiale du niveau de la mer, indique encore l'Unesco. Les deux tiers qui ne disparaîtront pas forcément « pourraient être sauvés si nous limitions le réchauffement climatique à 1,5 degré », ajoute l'organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture.

La conférence de l'ONU sur le climat, qui se tient du 6 au 18 novembre dans la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh, sera « cruciale pour aider à trouver des solutions », a souligné la directrice de l'Unesco, Audrey Azoulay. Tous les glaciers classés au patrimoine mondial en Afrique « vont très probablement avoir disparu » d'ici à 2050, notamment ceux du Parc national du Kilimandjaro, en Tanzanie.

Plus de glaciers dans les Pyrénées


Lire la suite sur RFI