Climat : Thomas Pesquet décrit à Emmanuel Macron les dégâts environnementaux sur Terre

·1 min de lecture

C'est un échange qui prend tout son sens au moment de la COP26 à Glasgow. Dans une conversation vidéo depuis la Station spatiale internationale jeudi, l'astronaute Thomas Pesquet a décrit à Emmanuel Macron les dégâts climatiques sur Terre qu'il a vu depuis l'espace au cours de sa deuxième mission en orbite. "Est-ce que vous voyez véritablement les conséquences du dérèglement climatique, des traces tangibles ?", lui a demandé le président, depuis son bureau. 

"On voyait des régions entières qui brûlaient"

"Malheureusement oui, Monsieur le président. Par le hublot de la Station spatiale on voit distinctement la fragilité de la Terre, une oasis avec des ressources limitées, et les effets néfastes des activités humaines, la pollution des rivières, la pollution atmosphérique", a répondu l'astronaute, en apesanteur dans la station, qui doit regagner la Terre dans les tout prochains jours, mais sans date précise encore.

"On voyait des régions entières qui brûlaient, le Canada, la Californie recouverte d'un nuage de fumée, les flammes qu'on voyait à l'oeil nu à 400 km d'attitude, même chose dans le sud de la France et la Grèce et sur le bassin méditerranéen", a-t-il raconté. Il a aussi décrit "le triste spectacle des tempêtes tropicales qui s'enchaînent". "Vous avez vu des évolutions par rapport votre dernière mission ?", a enchaîné le président, qui avait déjà conversé avec l'astronaute. "Oui, ces phénomènes météo s'accélèrent de manière inquiétantes", a répondu l'astronaute, un con...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles