Climat : Sultan al-Jaber, PDG de la compagnie pétrolière ADNOC, présidera la COP28

© Kamran Jebreili/AP/Sipa

Sultan Ahmed al-Jaber, PDG de la compagnie pétrolière nationale des Émirats arabes unis ADNOC (Abu Dhabi National Oil Company), a été désigné jeudi président de la COP28, la 28e conférence de l’ONU sur le climat, prévue en novembre et décembre à Dubaï. Il sera le premier PDG à présider une COP, selon un communiqué publié par l’agence de presse officielle WAM. Sultan al-Jaber a assuré, dans le communiqué, qu'il apportera « une approche pragmatique, réaliste et axée sur les solutions ». Et d’ajouter : « L’action climatique est une immense opportunité économique d’investissement dans la croissance durable. Le financement est la clé ».

Le ministre émirati dirige la compagnie pétrolière nationale depuis 2016 mais aussi Masdar, l'entreprise émiratie d'énergies renouvelables. Selon Harjeet Singh, de l'organisation Climate Action Network International, « la nomination de Sultan Ahmed al-Jaber à la présidence de la COP28, alors qu'il occupe le poste de PDG de la compagnie pétrolière nationale d'Abu Dhabi constitue un conflit d'intérêts scandaleux ». Selon lui, « la menace constante des lobbyistes des combustibles fossiles lors des négociations climatiques de l’ONU a toujours affaibli les résultats de la conférence sur le climat, mais cette situation atteint un autre niveau dangereux et sans précédent ».

Neutralité carbone aux Émirats arabes unis en 2050

Les lobbyistes du secteur pétrolier et gazier étaient venus nombreux à la COP27 organisée en novembre en Égypte , avec un nombre en h...


Lire la suite sur LeJDD