Climat : le prince Albert de Monaco appelle à une simplification des débats

© LAURENT VU/SIPA

Ce samedi, le prince Albert de Monaco a accordé une interview au Parisien. Très impliqué dans la protection des fonds marins, mais également dans la lutte contre le réchauffement climatique , Albert de Monaco a tenu à interpeller la communauté internationale. Alors que la COP27 en Egypte vient de se terminer, un autre rendez-vous mondial sur la biodiversité doit débuter le 7 décembre prochain au Canada. Pour le prince, cette multitude de sommets rend opaques les débats et ne fait pas avancer assez rapidement la situation. Il plaide donc pour une simplification des débats au sein d’un seul et unique rendez-vous annuel.

« Il faut absolument lier les enjeux »

Le prince Albert de Monaco porte un regard critique sur les différents sommets internationaux organisés dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique. Par exemple, sur la COP27 , il évoque  des « annonces importantes [qui] ont été faites en matière de soutien et d’adaptation pour les pays en développement ». Mais il est impossible pour lui de parler de « succès » car « nous n’avons pas du tout avancé sur les solutions à apporter par les pays développés pour abaisser les émissions de gaz à effet de serre ». 

Lire aussi - Réduction des émissions, fonds spécial… Ce qu’il faut retenir de l’accord final trouvé à la COP 27

Pour lui, les objectifs fixés ne seront jamais atteints. En cause : les nombreux rendez-vous internationaux. Concernant la tenue de la COP15 au Canada sur la biodiversité il réaffirme son sou...


Lire la suite sur LeJDD