Publicité

Climat: pour la première fois, la planète dépasse 1,5 degré de réchauffement pendant 12 mois consécutifs

Pour la première fois, la planète a dépassé la barre de 1,5°C de réchauffement par rapport à l'ère préindustrielle sur 12 mois consécutifs, selon les données de Copernicus. Un niveau jamais atteint et un mois de janvier record en termes de chaleur, qui témoignent selon l'observatoire européen de « l'urgence des mesures à prendre pour limiter le changement climatique ».

Les records de chaleur continuent de tomber. Après un niveau de chaleur jamais atteint en 2023, 2024 commence tout aussi mal : jamais un mois de janvier n'avait été aussi chaud et pour la première fois, la planète a dépassé sur douze mois consécutifs la barre de 1,5°C de réchauffement par rapport à l'ère préindustrielle. Entre février 2023 et janvier 2024, la température mondiale de l'air à la surface du monde a été de 1,52°C supérieure à la période 1850-1900, selon les données de l'observatoire européen Copernicus.

« Cela ne signifie pas que nous avons franchi la barre des 1,5°C fixée à Paris » en 2015 pour tenter d'enrayer le réchauffement climatique et ses conséquences, rappelle Richard Betts, directeur des études sur les impacts climatiques à l'office national de météorologie britannique. Pour cela, il faudrait que cette limite soit dépassée de façon stable sur plusieurs décennies. « Néanmoins, il s'agit d'un nouveau rappel des profonds changements que nous avons déjà apportés à notre climat mondial et auxquels nous devons maintenant nous adapter », a-t-il ajouté.

Un « avertissement brutal »

(avec agences)


Lire la suite sur RFI