Climat : les pays « doivent agir maintenant », avertit l’ONU

Source AFP
·1 min de lecture
Antonio Guterres demande à ce que l'année 2021 soit celle de la lutte contre le réchauffement climatique.
Antonio Guterres demande à ce que l'année 2021 soit celle de la lutte contre le réchauffement climatique.

2021 doit être l'année de l'action contre le changement climatique, « dont les répercussions sont déjà trop coûteuses pour les populations de la planète », a exhorté l'ONU lundi, avant un Sommet sur le climat voulu par Joe Biden. Les pays « doivent agir maintenant pour protéger les populations contre les effets désastreux du changement climatique », a mis en garde le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, lors de la présentation de son rapport annuel, en compagnie de Petteri Taalas, le patron de l'Organisation météorologique mondial.

Le rapport rappelle que l'année dernière a été l'une des trois plus chaudes jamais enregistrées et que les concentrations de gaz à effet de serre ont augmenté malgré le ralentissement économique lié à la pandémie. Pour l'ONU, 2021 est donc une année « cruciale » pour tenter de freiner les effets « désastreux » du changement climatique. L'organisation compte sur une série de sommets clés, qui commencent cette semaine, pour offrir aux dirigeants de la planète l'occasion d'agir.

À LIRE AUSSILoi climat : la guerre des engrais est déclarée

Pour le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, le rapport montre que 2020 est une année de « conditions météorologiques extrêmes et de perturbations climatiques alimentées par le changement climatique généré par l'homme ». Le rapport est publié peu avant le sommet sur le climat organisé par le président américain Joe Biden jeudi et vendredi : quarante dirigeants mondiaux ont été invi [...] Lire la suite