Climat: des ONG internationales menacent de poursuivre en justice leurs gouvernements

Plus de vingt organisations internationales et juristes du monde entier publient, ce mardi 27 septembre, une lettre pour mettre en garde les gouvernements à quelques semaines de la COP27 : s'ils ne respectent pas leurs engagements à limiter à +1,5 degré le réchauffement climatique d'ici à la fin du siècle, des poursuites judiciaires seront engagées pour les y contraindre.

« Si vous continuez à nous laisser tomber, nous nous tournerons vers les tribunaux pour demander des comptes. » La mise en garde de plus d'une vingtaine d'associations a le mérite d'être claire.

Les ONG issues d'Afrique, d'Amérique du Nord et du Sud, d'Australie ou encore d'Europe, demandent aux gouvernements d'agir de manière plus décisive pour limiter le réchauffement climatique et pour en atténuer les effets catastrophiques.

À écouter aussi : Climat: les procès se multiplient !

Pour l'instant, « les derniers engagements mondiaux des pays en matière d'atténuation du changement climatique montrent que nous sommes complètement à côté de la plaque », selon ces militants, qui rappellent que près de 80 plaintes ont déjà été déposées à travers le globe.

Pas à la hauteur

Le nombre de contentieux climatiques dans le monde est en forte hausse ces dernières années. La base de données de la Columbia Law School répertorie ainsi plus de 2 000 affaires à travers le monde, dont une majorité aux États-Unis.


Lire la suite sur RFI