Climat : "Les montagnes se réchauffent dans l'Himalaya" et "c'est une catastrophe d'enjeu global", indique une glaciologue après la rupture d'un glacier

franceinfo
·1 min de lecture

En Inde, dans l'Himalaya, au moins 26 personnes sont mortes dimanche 7 février et 170 sont portées disparues parce qu'un glacier a cédé et englouti notamment le chantier d'une centrale hydroélectrique. "C'est une catastrophe d'enjeu global qu'on est en train de voir se dérouler en Inde", a expliqué sur franceinfo, Heidi Sevestre, glaciologue et directrice de communication scientifique à l'ONG International Cryosphere Climate Initiative (ICCI). Selon la climatologue, "il faut tout faire pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Parce que si l'Arctique, si l'Antarctique continue à perdre de la glace, les conséquences seront ressenties jusqu'à chez nous en France".

franceinfo : Ce qui s'est passé, est-ce la preuve que le réchauffement climatique provoque des catastrophes ?

Heidi Sevestre : Oui, tout ça, c'est une catastrophe d'enjeu global qu'on est en train de voir se dérouler en Inde. Et c'est vrai qu'on voit ici le changement climatique qui s'inscrit directement dans les paysages. Alors, il est encore trop tôt pour savoir précisément ce qui s'est passé. Mais les premières analyses semblent révéler que c'est véritablement un enchaînement d'événements qui a engendré cette catastrophe et que le point de départ pourrait être un glissement de terrain et peut-être un mélange de roches et de glaces qui se serait écrasé dans la vallée en contrebas.

Ça veut dire que c'est ce glissement de terrain. Il est bien dû à la chaleur, au réchauffement climatique ?

Ça fait (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi