Climat : "plus de 350 000 participants" à "La marche du siècle", selon les organisateurs

LExpress.fr
Près de 200 événements étaient organisés ce samedi pour alerter sur les enjeux du changement climatique. Les organisateurs revendiquent dans toute la France

Un samedi sous le signe de "La Marche du Siècle" avec 45 000 personnes dans les rues parisiennes, d'après le comptage indépendant pour un collectif de médias réalisé par le cabinet Occurrence. La préfecture de police évoque le chiffrage de 36 000 personnes, et 107 000 selon les organisateurs. Quel que soit leur nombre, ils étaient nombreux ce samedi à participer à ce rassemblement pour exiger "des réponses à la hauteur de l'enjeu" que représente le changement climatique et la perte de biodiversité.  

LIRE AUSSI >> Gilets jaunes, climat, violences policières, forains : un samedi, quatre manifestations 

Sur toute la France, "plus de 350 000 personnes dans 220 villes de France se sont rassemblées pour dénoncer l'inaction du gouvernement français face à la crise climatique et son cynisme vis-à-vis de la crise sociale", ont affirmé les organisateurs de la "Marche du siècle" dans un communiqué.  

Près de 200 événements étaient répertoriés par le collectif Citoyens pour le climat. Environ 140 organisations, de Greenpeace France à la Fondation Nicolas Hulot, en passant par SOS Racisme, Ni putes ni soumises, ATD Quart Monde, Les Amis de la Terre, ou encore 350.org et Alternatiba, ont appelé à descendre dans la rue, estimant qu'il est "temps de changer de système industriel, politique et économique, pour protéger l'environnement, la société et les individus". 

Marche des solidarités, gilets jaunes...

Les jeunes ont ouvert le bal vendredi, répondant en masse à l'appel de la jeune suédoise Greta Thunberg. Ils étaient entre 29 000 et 40 000 à Paris, 168 000 en tout à travers la France, selon l'organisation Youth for climate.  

Ce samedi, plusieurs cortèges - pour "le vivant", "l'urgence sociale et climatique", des moyens de transport "verts" - ont convergé place de l'Opéra à 14h avant de se rendre à la place de la République. 

Les manifestants croiseront une "marche des solidarités" lancée à l'appel de collectifs de sans-papiers et contre les violences policières, ainsi que certains gilets ...Lire la suite sur L'Express.fr