Climat : l'ONU dénonce le manque de fonds alloués à la protection contre les effets du réchauffement

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Des mesures "loin d'être à la hauteur". Les fonds consacrés dans le monde aux mesures d'adaptation aux effets de plus en plus dévastateurs du changement climatique sont nettement insuffisants, avertit un rapport de l'ONU publié jeudi 14 janvier.

L'adaptation, c'est à dire les mesures pour réduire l'exposition et la vulnérabilité des pays et populations aux effets du changement climatique, est un point important de l'accord de Paris de 2015 visant à limiter le réchauffement, qui insiste notamment sur les besoins d'aide en la matière des pays en développement, souvent les plus exposés.

Mais les niveaux actuels de financement, à quelque 24,67 milliards d'euros par an, sont loin de couvrir les besoins des seuls pays en développement, actuellement estimés à 57,57 milliards d'euros par an. Ces besoin devraient en outre atteindre 115 à 247 milliards d'euros en 2030 et 230 à 411 milliards d'euros en 2050, relève le Programme des Nations unies pour l'Environnement (PNUE).

"Les effets du réchauffement vont s'intensifier"

Le PNUE appelle donc à "renforcer de toute urgence et mettre en œuvre plus rapidement" les financements publics et privés en faveur de l'adaptation, notamment par les "solutions basées sur la nature", comme la protection et la restauration d'écosystèmes (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi