Pour le climat, des jeunes moins nombreux mais toujours motivés

1 / 2

Pour le climat, des jeunes moins nombreux mais toujours motivés

Ils étaient des milliers de jeunes ce vendredi en France à avoir préféré le climat aux cours, pour la troisième fois cette année, moins nombreux, mais toujours aussi motivés.
    
À Paris, cette nouvelle "grève mondiale", prolongement de l'initiative lancée en 2018 par la jeune Suédoise Greta Thunberg, a rassemblé 9400 personnes selon le cabinet Occurrence (qui a effectué un comptage pour un groupe de médias dont l'Agence France-Presse). Ils étaient 14.800 en mai, entre...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi