Climat : des jets privés cloués au sol par des militants à Amsterdam

Climat : des jets privés cloués au sol par des militants à Amsterdam

Des manifestants se sont rassemblés autour des jets privés à l'aéroport de Schiphol à Amsterdam samedi 5 novembre, pour les empêcher de partir. Leurs revendications : moins de vols, plus de train et l'interdiction des vols courts et jets privés non nécessaires. Cette mobilisations de membres de Greenpeace et d'Extinction Rebellion s'est déroulé alors que le sommet de la COP27 pour lequel une centaine de dirigeants vont se rendre en Égypte s'ouvre ce dimanche.

La police militaire a déclaré avoir arrêté un certain nombre de manifestants pour s'être trouvés sur le terrain de l'aéroport sans autorisation.

Répondant vendredi 4 novembre à une lettre ouverte de Greenpeace, le nouveau PDG de Schiphol, Ruud Sondag, a déclaré que l'aéroport visait "des aéroports sans émissions d'ici à 2030 et une aviation climatiquement neutre d'ici à 2050. Nous avons le devoir d'ouvrir la voie dans ce domaine", mais il a admis qu'il fallait agir plus vite.

Plus de 120 dirigeants du monde entier participeront aux négociations des Nations unies sur le climat, qui débuteront dimanche dans la station balnéaire de Sharm el-Sheikh, sur la mer Rouge.

Les discussions porteront sur des questions épineuses, notamment la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l'augmentation de l'aide financière aux pays pauvres confrontés aux conséquences du changement climatique.