Climat : la France est vulnérable

La France, depuis 1998, a connu des canicules de plus en plus fréquentes, des tempêtes qui touchent les littoraux, des inondations souvent mortelles et des cyclones aux Antilles. Résultat : dans le classement des pays qui ont eu le plus de morts ces vingt dernières années, la France est quatrième. La faute principalement à la canicule de 2003, qui avait fait 20 000 morts. Des côtes exposées La France est vulnérable parce qu'elle possède deux littoraux exposés. En mer Méditerranée, les orages cévenols et leurs pluies diluviennes sont de plus en plus intenses. Dans l'océan Atlantique, les tempêtes sont de plus en plus violentes. Enfin, dans les territoires d'outre-mer, le réchauffement a encore plus d'impact dans les tropiques parce que les mers sont plus chaudes. D'après les scientifiques, le pays n'est pas préparé à faire face et a beaucoup de travail.