Climat : "La France n'en fait pas assez", regrette Armelle Le Comte

Coupable de n'avoir pas su tenir ses engagements relatifs à la réduction des gaz à effet de serre, l'État a été condamné, mercredi 3 février, à verser un euro symbolique à quatre associations écologistes. Un peu plus tard, Gabriel Attal a réagi en affirmant que le gouvernement menait une action environnementale "extrêmement ambitieuse" depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron au pouvoir, en 2017. "Le compte n'y est pas," estime pourtant Armelle Le Comte, responsable climat et énergie chez Oxfam France. "Le juge a constaté les faits" "Le juge a constaté les faits, poursuit l'invitée du 23h de franceinfo. On voit bien que l'État ne respecte pas les engagements qu'il a pris." D'après elle, "la France n'en fait pas assez pour respecter des objectifs qu'elle s'est elle-même fixés." Armelle Le Comte se réjouit malgré tout de cette victoire judiciaire et de sa "portée symbolique extrêmement forte".