Climat: en France, le gigantesque incendie qui dévaste la Gironde gagne du terrain

En Gironde, où 11 000 hectares de végétation ont brûlé depuis mardi, un feu d'une ampleur exceptionnelle regagnait du terrain ce lundi 18 juillet. De nouvelles évacuations étaient en cours sur la commune de Cabanac, dans le secteur de Landiras. Les 1 500 pompiers, venus de toute la France, attendent, épuisés, du renfort.

Avec notre envoyée spéciale à Landiras, Sylvie Koffi

En quelques heures le vent a tourné, et tout a basculé. Il faut donc revoir dans l’urgence les plans de bataille. La lutte acharnée pour stopper ces feux est loin de se terminer. Réagir vite, mettre en place de nouvelles stratégies, par exemple en abattant les parcelles de pins, épargnées jusqu’ici par les flammes, afin d’éviter de nourrir ce feu qui dévore tout sur son passage.

À quelques kilomètres de Landiras, le deuxième foyer de La Teste-de-Buch, qui semblait être stable, se dégrade à son tour : le feu est arrivé à la mer et se dirige vers le sud.

Alors que la journée s’annonce très chaude, 44 degrés, avec des rafales d’une puissance de 60 kilomètres heure, de gros moyens sont en train d’être déployés. Deux cents sapeurs-pompiers supplémentaires sont attendus pour épauler les équipes déterminées mais épuisées.

Dans la chaleur et les fumées toxiques, les soldats du feu attaquent en effet leur sixième jour au cœur du brasier qui progresse de jour comme de nuit. Les sapeurs-pompiers combattent sans relâche.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles