Climat. Une dette carbone pour les industries polluantes ?

·1 min de lecture

Et si les entreprises, sur le modèle de l’hypothèque, s’engageaient à régler une dette sur leurs émissions de CO2 ? Ainsi pourrait-on financer les futures technologies d’absorption de gaz à effet de serre, selon des chercheurs en environnement.

Comment financer aujourd’hui les technologies de compensation carbone de demain ? “Si nous n’avons pas de plan dès maintenant, alors nous pouvons être à peu près sûrs que nous n’atteindrons pas l’objectif de l’accord de Paris [de limiter le réchauffement de la planète à 2 °C]”, confie le chercheur en environnement Johannes Bednar au site Grist.

Au sein d’une équipe de l’Institut international pour l’analyse appliquée des systèmes (IIASA, situé en Autriche) et de l’université d’Oxford (Royaume-Uni), le chercheur spécialiste du développement de scénarios d’atténuation du réchauffement climatique a donc imaginé un moyen de résoudre cette difficulté.

À lire aussi: Climat. Des investisseurs majeurs s’engagent pour une économie décarbonée

Endetté jusqu’à l’élimination du carbone

Dans un article paru le 9 juillet dans la revue Nature, les auteurs proposent la mise en place d’une “obligation d’élimination de carbone” (OEC). Le site d’information engagé pour la transition en détaille le principe :

[L’étude] propose un moyen de lier chaque tonne de CO2 émise dès aujourd’hui à une partie

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles