Climat : la Chine va cesser de construire des centrales à charbon à l'étranger

·2 min de lecture

La Chine "ne construira pas de nouvelles centrales à charbon à l'étranger", a déclaré le président Xi Jinping devant l'Assemblée générale de l'ONU, mais sans préciser de calendrier.

Pékin va cesser de construire des centrales à charbon à l'étranger, a déclaré le 21 septembre 2021 le président chinois Xi Jinping à la tribune des Nations unies, joignant sa voix à une série d'annonces sur la lutte contre le changement climatique à quelques semaines du début de la conférence COP26. Le président américain Joe Biden a lui annoncé que les Etats-Unis allaient "doubler" leur aide aux pays en développement pour faire face à la crise climatique, soit un engagement d'environ 11 milliards de dollars par an, selon les experts. Les deux mesures ont été immédiatement saluées par les défenseurs de l'environnement, qui les réclamaient de longue date, ainsi que par le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres. "Si les annonces du jour sont bienvenues, nous avons toutefois encore un long chemin à parcourir afin de faire de la COP26 un succès", a malgré tout nuancé M. Guterres.

Energie "la plus sale"

La Chine "ne construira pas de nouvelles centrales à charbon à l'étranger", a déclaré le président Xi Jinping devant l'Assemblée générale de l'ONU, mais sans préciser de calendrier. Une telle promesse a également été formulée récemment par la Corée du Sud et le Japon. Il s'agit d'un "tournant historique pour s'éloigner de l'énergie fossile la plus sale du monde", a réagi dans un communiqué Helen Mountford, du World Resources Institute. Cette organisation rappelle que sur "la dernière décennie", la Chine a investi "des milliards de dollars" dans des usines à charbon dans d'autres pays. C'est par exemple le cas en Indonésie, au Vietnam ou au Bangladesh, dans le cadre des "nouvelles routes de la soie" - un gigantesque programme d'infrastructures lancé par le président Xi Jinping.

"Si l'abandon progressif du financement du charbon à l'étranger est très important, cela ne dispense pas la Chine de prendre des mesures ambitieuses au sein de ses frontières", a toutefois rappelé Helen Mountford. Car l'annonce de mardi est loin de signifier la fin totale des investissements d[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles